Perle de la soul aux reflets r’n’b et blues, Afra Kane détient une assurance incontestable, malgré sa jeune carrière.

Installée à Neuchâtel, la chanteuse et pianiste d’origine italo-nigérienne, sort son premier album «Scorpio», l’année dernière. On y découvre une voix douce, maîtrisée et audacieuse qui vole sur des airs de soul jazzy. Elle apprend à maîtriser l’harmonie de la musique grâce aux grands noms classiques mais c’est en écoutant Aretha Franklin, Nina Simone ou encore Otis Redding, qu’elle apprend à chanter. Un héritage musical fort qui permet à la compositrice-interprète de produire des morceaux frais et captivants. À l’image de « Twenty-II » ou encore de « Me, Myself & Music », elle établit un pont entre Ravel et Etta James ; sensationnel !

SHOWCASE